Darryl ouvremonde, termites factory

Réception d’un colis : Darryl Ouvremonde

Il y a plus d’un an, j’avais versé 25 € dans le cadre d’un financement participatif sur Ulule. Il s’agissait de soutenir la parution d’un roman intitulé « Darryl Ouvremonde », qui devait faire l’objet d’une publication par une entreprise nantaise, tout fraichement créée pour l’occasion : « Termites Factory».

Le projet a été porté par quatre associés, Rémi Guerin, Olivier Peru, Nicolas Mitric et Sylvain Dos Santos.

Personnellement, le seul que je connaissais été Olivier Peru. Je l’ai découvert à travers trois de ses romans de fantasie : « Druides » et sa saga (en cours) « Martyrs » (Tome I et II).

J’ai passé de bons moments en lisant ses livres. Lorsque j’ai vu qu’il se lançait dans un financement participatif, je n’ai pas hésité.

Pourtant, je ne suis pas adepte de ce type de financement. J’ai été refroidi par la tournure que certains financement ont pris dans le domaine du jeux vidéo. De même que les dérives actuelles dans le domaine du jeux de société.

Cependant, pour un livre c’est différent, quoiqu’il arrive, les participants reçoivent un roman. Pas un roman en kit. Comme ça peut être le cas dans les domaines cités plus haut.

Certes, il y a différentes hauteurs de financement, mais qui n’affectent en rien le produit principal, le livre.

La partie principale du roman a été écrite par Olivier Peru,. En fin d’ouvrage, il y a des nouvelles écrites par Patrick Mc Spare, Jean-Luc Cano et Rémi Guerin.

Concernant le corps principal du roman, il fait plus de 500 pages. Le livre est bourré d’illustrations et l’édition est très travaillée.

L’histoire porte sur Darryl, collégien à Montréal le jour et journalyste la nuit. Lors de ses escapades nocturnes, il se rend dans l’Ouvremonde pour exercer son nouveau métier.

Car, il n’est que novice, mais grâce à sa maîtrise des glyphes qui lui permet de faire le lien entre les deux mondes, il espère, un jour, écrire pour le plus grand quotidien de l’Ouvremonde.

En définitive, il s’agit d’urban fantasy, je ne suis pas allé plus loin dans l’exploration de la trame, pour ne pas me gâcher la découverte.

J’espère que le livre fera l’objet d’une distribution en librairie.

Voilà, j’ai donc reçu le colis cette semaine, avec en prime un petit badge et un jeu de tarot personnalisé.

Ma lecture se fera surement en février, avec une chronique, bien sûr.

 

4 réflexions sur “Réception d’un colis : Darryl Ouvremonde

  1. Super le financement participatif! C’est enfin sorti, tu les a aidé et à toi l’avant première \o/
    Ça doit être un bon livre.
    C’est un tarot de Marseille? Les illustrations sont jolies?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.