Pile à lire

[TAG] 12 livres à lire en 2017.

Je me lance dans un tag, à la base il se nomme TAG PKJ, comprendre Pocket Junior. Mais les tags, c’est comme le téléphone arabe, ça a une vie autonome une fois lancée !

Je l’ai piqué sur Albedo, le blog de Lutin82, qui l’a elle-même piqué chez La Puce à l’Oreille. Je vais remplacer le point 3, par un livre de poche tout court et non un pocket junior.

Il s’agit de programmer douze lectures en 2017 à travers douze sujets. Je suis un peu en retard, mais il reste neuf mois, de quoi lire pas mal de bouquins !

En plus de ma PAL à lire pour le second trimestre 2017 qui devrait être publié sous peu. L’exercice va me permettre de sortir des bouquins qui dorment depuis un moment dans ma bibliothèque.

 

1 – Le livre le plus attendu en 2017 :

 

Certains livres, plus bas, peuvent répondre à cette première catégorie, notamment la deuxième partie de Chasse royale.

Finalement, mon choix va se porter sur Le regard de Ken Liu. La novella sort en juin dans la collection Une Heure Lumière avec, encore, une belle couverture d’Aurélien Police.

Chaque lecture de Ken Liu est un plaisir. Ses textes me parlent. Ils sont toujours imprégnés d’intelligence et d’humanisme, avec un soupçon d’onirisme.

Ici, de l’anticipation, une enquête portant sur des meurtres de prostitués. Un détective privé s’en charge. Visiblement, ce dernier abuse d’une technologie nommée “The regulator”, chargée de contrôler l’adrénaline et l’endorphine afin de maîtriser ses émotions.

 

couverture le regard, ken liu

 

2- Un livre de votre pile à lire que vous voulez absolument lire cette année :

 

En fait, il s’agit de deux livres (un seul dans sa version originale), Le fléau tome 1 et 2. Vu la taille du machin, ça sera pour cet été, je pense. Parce que ça fait longtemps que je n’ai pas lu du Stephen King et que ça me manque.

Du post-apo à la King, avec je l’espère (mais je n’en doute pas), des personnages simples, cradingues et humains. Livre qui est en lien avec son imaginaire (La Tour Sombre, ça, 22/11/63 à la marge…).

Une super-grippe s’échappe (avec ses petites pattes de grippe) d’un laboratoire secret américain. Son taux de contamination est de 99.4% (ni plus ni moins). Tout s’effondre.

 

 Couverture le fléau

 

3 – Un roman poche :

 

Alors là, je tape dans le vieux roman poche. J’ai récupéré toute une pile d’anciens romans SF en poche, un héritage indirect en quelque sorte… Il faut que j’y m’attèle.

Je vais commencer par La Nef des Dieux de Pierre Suragne, publié aux éditions fleuve noir. Pierre Suragne n’est autre que Pierre Pelot, notre Vosgien prolifique ! Après la claque infligée par C’est ainsi que les hommes vivent, cet auteur a gagné mon adoration.

Ici, deux puissances se partagent le système solaire OCCI et ORI. Le Héros se réveille dans une ville immense peuplée de cadavres poussiéreux. En parallèle, les lignes bougent entre les deux grandes puissances, ORI rappelle ses pilotes en missions depuis un moment. Pourquoi ?

 

La couverture la nef des dieux

 

4 – Un livre d’un auteur que vous aimez beaucoup :

 

Difficile de choisir, même si je l’ai découvert récemment, je vais tabler sur Ian McDonald. Il m’a conquis instantanément avec Luna. J’ai récupéré la Maison des Derviches et il faut absolument que je le lise. Surtout avec les retours plus que positifs sur ce livre. Il a reçu le prix planète SF 2013.

Istanbul, 2027. La ville fête l’entrée de la Turquie dans la Communauté européenne. Dans la chaleur de cette cité mythique, il est question de terrorisme et de biotechnologie.

 

Couverture la Maison des derviches

 

5 – Un livre d’un auteur que vous n’avez jamais lu auparavant :

 

Au-delà du gouffre de Peter Watts. Un recueil de nouvelles Hard-SF, je ne connais pas l’auteur et c’est une belle occasion de le découvrir à travers une multitude de nouvelles.

C’est un format que j’adore. Pour m’y tenter moi-même, je connais la difficulté d’écrire des nouvelles percutantes et pertinentes.

 

 

6- Un livre que vous êtes sûr d’aimer :

 

Omale de Laurent Genefort. Le premier contact avec l’auteur de Lum’en a été un vrai plaisir. Une science-fiction intelligente et une simplicité d’écriture. J’ai envie de découvrir plus amplement son univers.

Bon celui-ci, je ne l’ai pas en stock. Mais, je le lirai dans l’année !

Omale est une planète de l’univers de L. Genefort, dans lequel les portes de Vangk facilitent les voyages interstellaires. Six habitants, de ladite planète, appartenant à trois espèces différentes, vont chacun recevoir un objet mystérieux et être invités à un voyage à bord d’un dirigeable. L’occasion de raconter, tour à tour, leur histoire…

 

 

7- Le livre qui vous intrigue le plus :

 

Darryl Ouvremonde, d’Olivier Peru, écrit dans le cadre d’un financement participatif lancé par Termites factory. J’en ai déjà parlé sur le blog : ici.

Il m’intrigue, je suis curieux de lire de la fantasy urbaine, ce n’est pas du tout ma came. Mais, j’ai apprécié les précédents textes d’Olivier Peru.

 

Couverture Darryl Ouvremonde, Olivier peru, termites factory

 

8- Une suite de série :

 

Alors, j’aurai pu mettre le tome 6 du trône de fer, mais je ne suis pas sûr qu’il le mérite et puis y a peu de chance qu’une sortie française voit le jour en 2017.

Mais, pas besoin de chercher si loin, ça sera la deuxième partie de Chasse Royale, de Jean-Philippe Jaworski. La suite de la superbe saga Rois du Monde sort en juin.

J’adore la plume de Jaworski, c’est un peu mon mentor spirituel (à son insu). J’aime ses livres, à travers les pages de ses romans transpirent l’amour de l’Histoire et une documentation folle.

Pas de synopsis pour éviter de spoiler.

[spoiler title=’Mais un petit encart tout de même.’ style=’default’ collapse_link=’true’]Contre toute attente, Bellovèse a défié l’armée rebelle pour défendre son oncle, le Roi Ambigat. Ce dernier a pu fuir, mais pas notre héros, qui a été capturé. Qui va décider de son sort ?[/spoiler]

 

Couverture Chasse Royale tome 2

 

9- Une fin de série :

 

La Tour Sombre de Stephen King. Il faut que je finisse cette série. Bon je gruge un peu, car il ne me reste pas que le tome 7 à lire. Je suis sur la fin du tome 5, en réalité.

L’occasion de retrouver le Ka-Tet (le groupe de héros) et l’univers totalement alambiqué créé par King sur plus de 40 ans. C’est la colonne vertébrale de ses œuvres, il y a une multitude de références. C’est très particulier, mais c’est un bijou d’imagination.

D’ailleurs, ça sera peut-être la dernière saga, à rallonge, avec GOT que je finirai. Je trouve que c’est beaucoup trop chronophage. Bon, même si la compagnie noire de Glen Cook me tente depuis des lustres (Ping Apophis).

 

couverture la tour sombre tome 7, stephen king

 

10- Un livre que vous avez envie de lire et dont vous ne savez presque rien :

 

Malevil de Robert Merle, je n’ai pas lu de critiques, ni regardé l’adaptation cinématographique (qui est apparemment médiocre). Seul le synopsis m’a convaincu et le fait qu’un auteur “classique” se tente à écrire du port-apo en 1972.

L’histoire de l’auteur a joué dans l’écriture de ses romans. il a été capturé durant la Seconde Guerre mondiale et captif durant 3 ans. Apparemment, ses livres font souvent références à la guerre et l’angoisse du huis clos.

Il y a un moment qu’il se trouve dans ma bibliothèque, c’est encore un pavé, mais ça serait bien que je le lise cette année.

Malevil, c’est l’histoire d’un groupe de survivants retranché dans un château après une apocalypse nucléaire.

 

Couverture Malevil, robert merle

 

11- Un livre d’un auteur de votre nationalité :

 

Boudicca de Jean-Laurent DEL SOCOROO, il sort en avril. Lorsque je lis de la fantasy je préfère le faire sous un angle historique. Notre Histoire est si riche, autant en profiter.

Après avoir traité la fin des guerres de religion en France à Marseille, l’auteur de Royaume de vent et de colères s’attaque à Boudicca, une reine celte qui va se révolter contre l’Empire romain.

Le livre est présenté comme une biographie historique et onirique de la reine celte, je suis curieux et impatient de le lire.

 

Couverture Boudicca, Jean-Laurent Del Socorro

 

12- Un livre avec une narration proposant plusieurs points de vue :

 

Le tome 4 de la saga The expanse : Cibola Burn (j’ai dit que j’arrêtais avec les sagas non ?). Je n’ai pas trouvé l’information, mais a priori la traduction française devrait sortir cette année.

Il y a effectivement plusieurs points de vue dans la narration de The Expanse. J’espère que ce tome 4 tiendra ses promesses ! La critique du tome 3 : ici.

 

Couverture Cibola Burn, the expanse tome 4

 

==========

Sacré programme pour 2017. J’espère que je lirai tous les livres cités. Surtout ceux que je dois lire depuis un moment. Au final, il n’y que 5 livres hors PAL, ce n’est pas trop mal.

Voilà, libre à vous de reprendre le TAG et de le modifier !

Bonne lecture à tous.

 

6 réflexions sur “[TAG] 12 livres à lire en 2017.

  1. Joli programme!

    Nous avons quelques livres en commun à lire (Ken Liu, Omale, Bouddica), et d’autres que j’ai déjà lu (le Watts, La maison des Derviches, Malevil).
    Malevil m’avait impresionnée à l’époque à tel point que j’en garde encore un souvenir vivace.

    Au fait, je suis ravie que tu nous propose ce TAG, c’est sympa de la voir “vivre” dans ton blog, et je crains de t’avoir invité à poursuivre ce genre d’aventure lors de mon dernier article……… 😉

    • Y a de quoi s’éclater ! 😀

      Nous l’attendons de pied ferme ce Ken Liu !

      Merci pour l’info, vu le rythme de sorti je me doutais que ça serait ok pour Cibola Burn, même pour le tome 5 s’il le faut ! 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.